Logotipo Ethereum

QU’EST-CE QUE L’ETHEREUM

Ethereum est une chaîne de blocs open source publique et décentralisée, qui héberge l’ether (ETH), l’une des plus importantes devises virtuelles au monde : la deuxième cryptomonnaie la plus utilisée après le bitcoin. Nous vous expliquons plus bas ce qu’est et comment fonctionne l’Ethereum, ce que sont les ethers et bien plus encore. Si vous souhaitez acheter des ethers, cliquez sur le bouton ci-dessous :

Comment fonctionne l’Ethereum ?

L’Ethereum, en plus d’être un protocole qui héberge l’une des plus importantes monnaies virtuelles du monde, a grandement contribué au monde des blockchains ou chaînes de blocs. Tandis que Bitcoin, par exemple, permet à ses utilisateurs d’échanger des bitcoins, Ethereum dispose d’une machine virtuelle qui vous permet d’exécuter n’importe quelle application (dans n’importe quelle langue) décentralisée ou dApp dans son réseau. Ainsi, vous pouvez utiliser différents jetons. De plus, elle intègre les « smart contracts » ou contrats intelligents, dans un langage de programmation qui lui est propre : Solidity.

ETHER (ETH)

Ce sont lestokens de l’Ethereum et la deuxième cryptomonnaie la plus utilisée après le bitcoin (BTC)

dAPPS

Applications décentralisées pouvant être exécutées dans la blockchain d’Ethereum
i

SMART CONTRACTS

Contrats intelligents ou instructions auto-exécutées dans la blockchain d’Ethereum
Qu'est-ce que la machine virtuelle Ethereum ou EVM ?
La Machine virtuelle Ethereum (EVM) est un logiciel de Turing qui fonctionne sur le réseau Ethereum et permet à ses utilisateurs d’exécuter n’importe quel programme, quel que soit son langage de programmation. Cela facilite et rentabilise la création d’applications. En effet, Ethereum permet de créer des applications sans avoir à créer de nouvelles blockchains dédiées, devenant ainsi une plateforme permettant de développer des milliers d’ applications différentes.

Ainsi, Ethereum permet de décentraliser n’importe quel service ou application : prêts bancaires, systèmes de vote, etc. En outre, il vous permet de construire des organisations décentralisées et autonomes dans votre réseau. Les propriétaires des tokens d’une organisation autonome décentralisée (DAO – Decentralized Autonomous Organization) sont également propriétaires de cette même DAO. Toutefois, ces jetons ne sont pas des actions ni des participations, mais ils donnent le droit de vote.

 

Que sont les smart contracts ?

Un contrat est un accord entre deux parties. En d’autres termes, des « règles du jeu » qui nous permettent de comprendre ce qu’il faut faire et comment procéder. De quoi s’agit-il ? Jusqu’à présent, les contrats ont toujours été oraux ou écrits et, sous réserve des compétences territoriales, nécessitent parfois un notaire pour les valider. Il en résulte des coûts élevés (en temps et en argent), inabordables pour beaucoup. Mais le plus grand problème de ce type de contrat est qu’il est sujet à interprétation, surtout lorsque des tiers sont impliqués.

Cependant, un smart contract ou contrat intelligent est une instruction automatiquement exécutée dans la blockchain (d’Ethereum), sans qu’il soit nécessaire de recourir à des intermédiaires. Ces contrats évitent les problèmes issus d’un conflit d’interprétation. En effet, puisqu’ils sont validés directement par la blockchain (décentralisée et open source), les tiers n’interviennent pas dans leur validation et ils sont immuables. Par ailleurs, ils ne sont pas écrits dans un langage commun, mais dans un langage de programmation (code) ; leurs termes sont donc scellés. Les smart contracts peuvent être générés par des personnes physiques et/ou morales, des machines ou d’autres programmes.

La valeur d’Ethereum

Combien coûte un ether (ETH) ? L’ether (ETH) est la deuxième cryptodevise la plus importante du marché, derrière le bitcoin (BTC), selon le classement de capitalisation boursière de CoinMarketCap. Actuellement, son émission n’est pas limitée.

Le graphique ci-dessous indique le prix et le cours de l’Ethereum. En 2018, son tarif a atteint 1.389,18 dollars.

PLUS D’INFORMATIONS SUR ETHEREUM

Bitcoin contre Ethereum
Bitcoin et Ethereum partagent de nombreuses caractéristiques. Les deux protocoles, basés sur la technologie blockchain, hébergent des cryptomonnaies : des bitcoins (BTC) pour Bitcoin et des ethers (ETH) pour Ethereum. Ces cryptomonnaies sont totalement numériques et peuvent donc être envoyées de n’importe où dans le monde, instantanément. De plus, leur émission n’est contrôlée par aucun gouvernement ou institution financière, elle est donc décentralisée.

Cependant, Ethereum (2015) est source de nouveauté dans le monde de la blockchain. Ethereum est programmable, ce qui permet aux développeurs de créer de nouveaux types d

Qui est à l'origine d'Ethereum ?
Ethereum est une initiative de Vitalik Buterin. En 2013, ce jeune homme de 19 ans a eu l’idée de créer une plateforme pour stocker et exécuter des logiciels dans un réseau décentralisé, ce qui a donné lieu à l’un des plus importants projets de blockchain à ce jour.
Qu'est-ce que le minage d'Ethereum et comment fonctionne-t-il ?
Les mineurs d’Ethereum sont chargés de garantir la sécurité du réseau, tout comme d’approuver les transactions ou smart contracts qu’ils ajouteront aux blocs de la blockchain. Les mineurs sont rémunérés en gaz ou en ethers (ETH) pour remplir cette mission.
De la preuve de travail à la preuve d'enjeu
Le réseau Ethereum a toujours fonctionné par minage ou algorithme de consensus de la preuve de travail (Proof-of-Work). Cependant, Ethereum laissera ce système derrière lui, en le remplaçant par l’algorithme de consensus de la preuve d’enjeu (Proof-of-Stake) et les validateurs. Ce processus, également connu sous le nom de Beacon Chain, donnera naissance à Ethereum 2.0, qui dispose d’un nouveau système de génération et de validation de blocs, dans lequel les validateurs deviennent les acteurs principaux. Pour plus d’informations sur le nombre de validateurs, nous vous recommandons de consulter notre page Qu’est-ce que Polkadot.
Qu'est-ce que le gaz et comment fonctionne-t-il dans Ethereum ?
Les ethers peuvent être utilisés pour effectuer des transactions entre adresses ou pour payer le gaz, nom adopté par les commissions liées aux opérations ou transactions effectuées dans Ethereum. Le gaz est donc utilisé pour exécuter une opération (transactions dans la machine virtuelle Ethereum smart contracts, entre autres) ou afin que les mineurs reçoivent leur récompense pour avoir inclus une opération dans un bloc de la chaîne. La quantité de gaz dépend de la taille, ainsi que de la complexité de la transaction. Nous évitons ainsi de gaspiller des ressources. Il est donc important de calculer soit la quantité de gaz ou de carburant nécessaire à un mineur pour valider une transaction ou un smart contract.
Logo Bitcoin
Logotipo Ethereum
Logo Ripple
Logo IOTA
Logo Gram
Logo Polkadot
Logo Kusama
Logo Filecoin